Crémaillerons-nous?

Publié le par Lily

cremaillere.jpgComme je vous l'ai annoncé (ainsi qu'au reste du monde), j'ai enfin déménagé dans ce que je peux enfin nommer "mon petit nid douillet". Cela fera bientôt un mois que j'ai pris possession des lieux (ce qui signifie que j'ai personnifié l'appart à mort, avec des photos de partout, des beaux rideaux qui traînent part terre - parce que les mesures et moi, ça fait toujours deux! -, des bougies de toute taille et de tout coloris, des miroirs ici et là, bref du bazar en veux-tu en voilà, en harmonie totale avec mon esprit!). Il était donc temps de passer aux choses sérieuses et de passer l'ultime étape pour intégrer le monde des adultes : la crémaillère (re-cri d'effroi imaginaire puisque je ne sais toujours pas insérer du son sur ce blog. Pfffffff... la technologie, c'est plus ce que c'était...).

Sauf que dans mon cas, je devrais plutôt parler de crémaillèreS puisque, en plus de la "traditionnelle" fiesta entre potes, je dois également "réceptionner" une partie dimagesCAS1LY2J.jpge ma famille pseudo-sicilienne (qui a la générosité quelque peu envahissante) ainsi que mes anciens voisins (aux accents siciliens eux aussi!) pour les remercier de leur aide si précieuse. Grâce à eux, ma tringle à rideaux tient autrement qu'avec du scotch "fixation forte" (le même scotch que j'avais mis derrière l'un de mes tableaux... avant que celui-ci ne se décroche en pleine nuit. Précision : le dit tableau trônait au-dessus de mon lit. Je vous laisse imaginer la scène et les dommages collatéraux engendrés, incluant une bosse au milieu du front. Heureusement que j'ai pu prétexté un choc provoqué par ma rencontre "choc" avec un talonneur de l'EDF de rugby. C'est passé comme une lettre à la poste!), les tiroirs de mon meuble télé s'ouvrent dans le bon sens, et j'ai même de la lumière dans ma salle de bain! Honnêtement, quand on est aussi peu manuelle que moi, c'est une bénédiction d'être entourée de super bricolos! Et ça vaut bien quelques plats préparés par M. Picard (au cas où j'en choquerais certain, je vous rappelle que JE NE SUIS PAS MANUELLE, ce qui vaut aussi pour la cuisine - et qui fera d'ailleurs l'objet d'un autre post. Je préfère donc m'en remettre au roi du surgelé que de risquer d'intoxiquer mes hôtes).

Bref, cette digression étant faite, je me demande à présent comment je vais gérer l'affaire. D'autant plus que pour la grosse crémaillère, j'attends environ 25 personnes (et je m'étais promis de n'inviter que mes plus proches amis... Résultat : un pote vient de m'annoncer qu'il serait accompagné de trois copines japonaises... que je ne connais pas... et que je n'ai pas spécialement envie de rencontrer pour la 1ère fois CHEZ MOI - après tout, qui me dit qu'elles ne sont pas cleptos, nymphos ou suicidaires, hein?... et je n'ai pas osé dire non... et ça craint du boudin de ne pas savoir dire non... et merde!). Et 25 personnes dans un studio, ben ça ne va pas être simple à gérer. Bon, y'a toujours le palier qu'on pourra squatter (moi qui n'ai pas encore rencontré mes voisins, l'occasion est toute trouvée!).

oursons.jpgJe joue mes angoissées (je viens de m'enfiler un sachet entier de 42 petits oursons gélifiés bien écoeurants) mais ça va être très sympa. 
Et puis, si ce n'est pas la meilleure crémaillère de tous les temps, peut-être sera-ce la pire! Après tout, l'important, c'est de fêter l'événement dignement. Et quelque chose me dit que je pourrai compter sur quelques gais lurons fort avisés...

 

Gos débriefing en perspective!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TATIBICHE 31/03/2010 20:47


quoi ,tu sais pas faire les boulettes de tata jeannine, je comprends que tu achetes la brique rose maintenant


Lily 01/04/2010 09:52



mdr! Ceci dit, si tu pouvais me passer ta recette de flan coco... je t'en offrirai deux douzaines de briques roses!



Mouna 30/03/2010 18:12


Souhaites tu un livre de recettes faciles à faie comme cadeau ?


Lily 31/03/2010 09:43



Souhaites-tu ma mort?!